Soins palliatifs… une certitude

Formation de Diplôme Universitaire d’Accompagnement et Soins Palliatifs, extraits de mon mémoire de fin d’études (2012):

La certitude d’être à ma place , de ne m’être pas trompée. Tout ce que j’entends résonne et raisonne en moi, me renvoie à des situations vécues avec des patients, à tout ce que je trouve insupportable parfois, dans les prises en charge palliatives. La conviction qu’après cette année ma vie professionnelle ne sera plus jamais la même.

Ecouter, observer, prendre du recul, en tant que soignante et en tant que personne, avec ce que je suis.

Penser le temps autrement: celui du patient, celui des familles, celui du soignant.

Réfléchir au sens que l’on donne à chaque soin, chaque geste. « le soin n’est plus un geste mais un moment ».

« Accompagner n’est pas guider », il faut savoir être disponible, se taire, se poser la question de « qui accompagne qui », s’écouter soi-même pour ne pas risquer de s’épuiser. Evaluer le retentissement de la souffrance spirituelle sur la qualité de vie du patient, savoir passer le relais, utiliser les ressources de la famille, et de l’équipe pluridisciplinaire.

Les soignants ont un devoir de non abandon, c’est une rencontre avec l’autre, avec la souffrance, la mort, et avec soi.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s