Une rose

 

Aujourd’hui, journée chargée, en binôme avec ma collègue aide-soignante. Nous avons des patients lourds en temps de soin, toilettes au lit à deux soignants, mais les choses se passent tranquillement, sans complications. Nous terminons à 14 h , ce qui est une heure raisonnable, sur le pont depuis 8 h ce matin, non stop. Les deux autres infirmiers et aide-soignantes sur le terrain sont bloqués chez des patients, et l’accueil d’un nouveau patient est prévu… à 20 km de l’endroit où nous nous trouvons. Il n’y a que nous qui sommes libres pour y aller.

Nous n’avons pas eu le temps de rentrer chez nous, ça tombe bien! Nous voilà donc parties pour cette contrée lointaine, voir un patient dont nous ne savons encore rien.  J’achète quelque chose à manger pour la route, c’est vraiment pas bon. Tant pis, je mangerai mieux ce soir.

Nous arrivons là-bas environ une heure plus tard, pas très motivées, mais quand faut y aller, faut y aller.

Nous nous présentons en bas de l’immeuble, la voix dans l’interphone est fraîche et jeune. La jeune femme qui nous ouvre la porte est souriante, accueillante, contente de nous voir.

Le patient aussi nous salue en souriant, son autre fille aussi, bref, la météo est au beau fixe, ensoleillée. On nous propose à boire, à manger, des chaises sont préparées pour nous asseoir auprès du monsieur. Ils sont tellement soulagés de notre intervention que l’on arrive un peu comme les sauveuses, attendues, espérées.

On a un peu du mal à placer nos explications sur le déroulé de la prise en charge, tout le monde à beaucoup de questions, de choses à dire, mais ils sont tous tellement gentils que ça passe très bien. En plus, il nous a bien fait rire, ce monsieur, avec son sens de l’humour!

Il nous faut  une bonne heure et demi pour arriver à conclure tout ce que nous avons à faire. Il commence à se faire tard, c’est l’heure de pointe pour les bouchons, il va me falloir au moins une heure pour rentrer. Mais je me sens bien. On vient de passer un moment agréable, chez des gens adorables.

Sachant que nous allions venir , ils nous avaient achetés une rose chacune… parce que c’est la journée de la femme.

rose

 

 

 

 

2 réflexions sur “Une rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s