Massages en musique live

Enfin je m’y suis remise, ça faisait longtemps! Les vacances d’été, le manque de personnel, les tournées à rallonge, et il faut bien l’avouer, avec tout ça, une baisse de motivation, je parlais et pensais musicothérapie, mais je ne faisais plus grand chose.

Un collègue du soir a eu la bonne idée de me solliciter pour jouer chez un patient qui semble en ce moment particulièrement déprimé. Il décline doucement, dort beaucoup, a parfois des propos incohérents, exprime peu ses états d’âme. Il est entouré de son épouse, très présente et angoissée, aidée d’une auxiliaire de vie qui est là en permanence.  Ce patient va moins bien, il dort de plus en plus, reste douloureux à la mobilisation malgré les morphiniques, est souvent tendu.

Je travaille régulièrement en binôme avec une collègue aide-soignante sophrologue et formée aux massages. On se dit qu’une séance « massages en musique live » pourrait apporter un moment de détente à ce monsieur. Après plusieurs programmations qui tombent à l’eau, nous avons enfin réussi à caler un moment ensemble. C’était hier, dimanche, jour de l’anniversaire de son épouse.

Après la toilette, assez fatigante pour lui, nous le réinstallons confortablement, et nous nous préparons. Nous proposons à sa femme de participer au massage de son mari, ce qu’elle accepte avec plaisir. L’auxiliaire de vie s’invite également.

J’ai choisi de la musique douce, que je joue avec des sons « enrobés » et tendres, lentement, au rythme d’une respiration paisible.  Ma collègue lui masse une main, l’auxiliaire de vie la deuxième main, l’épouse son visage. Je suis au pied du lit, en face lui. Il gardait les sourcils froncés et les traits tendus avant la séance. Je le vois se détendre au fur et mesure, il a les yeux ouverts, il écoute, se laisse faire. Il est bien. Le massage s’arrête en même temps que la musique.  Il règne une atmosphère calme, de paix intérieure.

L’épouse du patient et l’auxiliaire de vie disent toutes les deux qu’elles ont aimé ce moment,  cela leur a fait du bien. Mme demande à son mari s’il a apprécié.  Il ne veut pas répondre. Peut-être que parler pourrait rompre cet état de bien être?   Garder pour soi un (bon) ressenti, c’est le conserver intact, au chaud à l’intérieur. Rien que d’observer la façon dont il s’est détendu au cours de la séance, tout était dit.

 

 

 

2 réflexions sur “Massages en musique live

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s