Etat d’esprit

Lorsque j’ai décidé de commencer ce blog, c’était essentiellement pour partager des moments magiques vécus entre les patients et leur entourage, et ma clarinette et moi.

Puis j’ai eu envie d’en dire un peu plus sur mon quotidien d’infirmière en soins palliatifs à domicile. Mais finalement, je n’ai pas l’impression d’en dire tant que ça. En tout cas, peut-être pas comme on l’entend.

Je ne m’étends pas sur les moments difficiles, douloureux, déstabilisants. Sur les patients qui nous poursuivent jusque chez nous, et nous rejoignent la nuit. Ceux que l’on n’oublie pas tellement c’était dur. Ceux chez qui nous allons à reculons, parce que mal accueillis et acceptés par des familles en colère contre la maladie.

Je n’ai pas envie de parler de tout ça. Sans doute par pudeur, mais également par respect pour les patients et leur famille. Et puis faire pleurer dans les chaumières, verser dans le pathos, là n’est pas mon propos.

Je suis du côté du verre à moitié plein, et j’aime me rappeler les bons moments, les beaux souvenirs, plutôt que le côté noir de mon métier.

En soins palliatifs, nous sommes du côté de la vie jusqu’au bout, dans les meilleures conditions possibles, d’où la musique, les massages, les soins esthétiques, et tout ce qui peut apporter de la vie, de la joie, du plaisir. Même l’humour y trouve sa place!

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s