Musique, en mesure

Afin de mesurer les effets escomptés de ce que l’on appelle les soins de confort, tels que l’intervention du psychologue,  de la psycho-socio-esthéticienne, la musicothérapie, etc,  une « échelle de bien-être »  imaginée par un de nos médecins et non encore officiellement validée, est utilisée dans notre établissement. Elle fait l’objet d’une étude afin d’être homologuée.

J’ai commencé à l’utiliser, afin de concrétiser ma pratique par des résultats tangibles et mesurables.

Il s’agit d’une réglette à 2 faces comme celle que l’on présente au patient pour évaluer la douleur. Une face chiffrée de zéro à dix côté soignant, et l’autre face représentant une progression météo, du ciel noir orageux au grand soleil, côté patient. Il doit évaluer son état de bien être en choisissant un pictogramme représentant le mieux son humeur et son ressenti intérieur. Zéro étant un état de grand mal-être ,et dix le maximum de bien-être.

Je l’ai essayée chez deux patientes, toutes les deux autonomes,  présentant un état stable, sans symptôme particulier. Je leur ai proposé une séance musicale pour leur apporter un moment de vie agréable, et une dose de bien-être.

La première, âgée de 83 ans, « n’aime pas trop la musique », à part les chanteurs des années 60-70, tels que Michel Sardou, Brel, Aznavour. Je lui avais préparé un programme Brel, Aznavour, et un peu d’Edith Piaf.

Avant que je commence à jouer, elle évaluait son bien être  à 6.5 sur 10. Pendant que je jouais, elle  chantait les paroles des chansons et a semblé bien apprécier la séance. Je lui ai ensuite re-présenté la réglette , elle a monté le curseur jusqu’à 8, et serait allée jusqu’à 10/10 si les chansons avaient été plus gaies. J’enregistre l’information: elle avait envie de gaieté, autant pour moi, je ferai mieux la prochaine fois! Son bien être avait malgré tout augmenté, elle avait pris du plaisir, c’était le but.

Lorsque je suis arrivée chez la deuxième patiente, celle-ci était dans un état de grande anxiété et d’agitation. Il y avait une coupure d’eau imprévue dans tout l’immeuble depuis le matin très tôt, ce qui la contrariait beaucoup.

Elle n’éprouvait pas du tout de bien-être, et cotait son état à l’instant T à 2/10, soit des nuages noirs, sans éclaircie. C’était vraiment le bon moment pour mesurer l’effet d’une séance musicale sur son anxiété présente.

Après avoir fait mon entretien habituel de surveillance des symptômes,  je la fais s’installer confortablement à sa place préférée,  sur un canapé dans le salon,  C’est une très grande pièce, avec des baies vitrées. J’aurais préféré un endroit plus « contenant », mais bon, c’est là qu’elle se sent le mieux.

Son mari vient discrètement s’asseoir dans un fauteuil un peu plus loin.

Je lui joue des morceaux doux, tels que la Sicilienne de Fauré, Rêverie orientale de Glazounov, la Chanson de Solveig de Grieg.  Je la sens plus détendue, à l’écoute. Elle me dit avoir beaucoup aimé, cela lui a fait oublier ses problèmes d’eau . De 2/10, son échelle de bien-être est montée ‘à 8/10 après la séance. Et elle avait retrouvé le sourire.

Pour la petite histoire, son mari m’a demandé si je pourrais leur jouer des chants Yiddish une autre fois. Ce que j’ai fait une semaine plus tard. Ce jour là, elle a coté d’emblée son bien-être à 6.5/10 avant séance, et 10/10 après . J’aurais dû évaluer également le bien-être  de son mari, qui m’a beaucoup remerciée de mon intervention. J’ai pu en effet constater que mes séances musicales sont aussi bénéfiques pour l’entourage des patients.

J’ai l’habitude de  mesurer l’effet de la musique sur les patients par mon ressenti, mon observation et ce que eux m’en disent.  Les chiffres viennent corroborer ce que j’expérimente depuis 5 ans, c’est plutôt rassurant!

Pour illustrer ce texte, j’ai choisi une chanson de Charles Aznavour, afin de lui rendre hommage, un grand monsieur vient de nous quitter.  Ses chansons restent.

 

 

Une réflexion sur “Musique, en mesure

  1. Coucou Anne-Marie,

    Quel bonheur de te lire. Je suis très sensible à ton travail, tu le sais. Je me pose la question de la grille d’évaluation que tu as sans doute à renseigner après les séances.

    Y a t’il des indications sur l’environnement ? État de la pièce, éclairage, quel temps fait il dehors, la personne est-elle seule au moment du soin, effectivement comment réagit l’aidant présent, quelles sont ses origines, ses croyances

    Comment réalises tu le travail de présentation et de préparation de la séance ? Mots clés…. Communication positive …

    Temps du soin ?

    Choix des morceaux ? Grille de choix ou +/- improvisation ?

    Enfin, l’ensemble de ces actes très importants qui contribuent au succès de ton travail.

    Je t’embrasse très fort et encore et te dis un Enorme BRAVO pour ton action et toute mon admiration.

    Merci de bien vouloir donner le bonjour à toutes celles que j’aime et qui me manque.

    Amitiés

    JF

    Jean Francois Ruys 06.19.54.92.85 jeffruys@icloud.com

    >

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s