COVID-19

En ces temps de confinement, j’ai un peu de temps pour reprendre l’écriture de mes aventures clarinettistiques, et autres récits ayant trait à ma vie d’infirmière travaillant pour des patients à domicile. Pour rappel, j’ai quitté l’hospitalisation à domicile pour un poste d’ infirmière coordinatrice en réseau de santé gériatrique-oncologique-soins palliatifs.  Mon travail consiste à participer  au maintien  à domicile dans de bonnes conditions de personnes atteintes de cancer, âgées, ou en soins palliatifs, parfois les trois à la fois. Pour cela, j’évalue leurs besoins au domicile en aides humaines, aides techniques, soutien psychologique, conseil ergothérapeutique, ou symptômes et conditions de fin de vie .  Il faut ensuite coordonner tous les intervenants, s’assurer que tout se passe bien.

Nous devons donc effectuer régulièrement des visites au domicile, afin de mener à bien cette mission, et effectuer ensuite un suivi des personnes, par téléphone ou physiquement selon les situations.

Depuis les mesures de confinement, nous avons été contraints de réduire les visites au strict minimum, afin de protéger les patients, tous très fragiles. Je suis la plupart du temps en télétravail, à prendre des nouvelles des personnes suivies, m’assurer qu’elles vont bien, sans symptômes suspects, que quelqu’un leur fait des courses, qu’elles sont entourées à minima. Les patients sont pour la plupart déjà confinés chez eux par la maladie, les intervenants continuent bien heureusement à s’occuper d’eux, infirmière, auxiliaire de vie, aide-ménagère sont fidèles au poste. Certains kinés maintiennent eux aussi leurs passages.

Il y a cependant quelques petits changements : les intervenants arrivent masqués, les courses sont prioritaires sur le ménage. Nous-mêmes ne proposons plus de visites de suivi, sauf cas de force majeure. Mais nous gardons le lien par téléphone. Les patients sont en général contents de nous entendre, de pouvoir parler, échanger. Ils sont rassurés que l’on prenne de leurs nouvelles, que l’on pense à eux. Je suis triste de ne pouvoir faire plus. Par ces temps tourmentés, un peu de musique à domicile pourrait leur apporter un moment de paix, de joie, ou d’apaisement, malheureusement, cela n’est pas envisageable.

En tout cas nous gardons le contact.

2 réflexions sur “COVID-19

  1. Bonjour Anne-Marie Merci de donner de tes nouvelles c’est toujours très émouvant de lire tes écrits, et j’entends aussi ta voix comme si tu parlais, j’adore bonne continuation dans tout ce que tu fais Pauline

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s