Pause

Juin 2016

Rencontre avec un patient d’une cinquantaine d’années, atteint de la Chorée de Hungtinton . Il a de plus en plus de mouvements involontaires et incontrôlés, des difficultés à parler et à se faire comprendre.

Ce monsieur a fait une tentative de suicide, signifiant une perte de sens de sa vie.

Il vit avec son épouse, qui l’aide et le seconde du mieux qu’elle peut. Elle se ressource en chantant dans une chorale. Son mari, qui aime beaucoup la musique, souffre de ne plus être en capacité d’aller l’écouter lors des concerts.

Je propose de venir lui jouer de la clarinette, ce qu’il accepte immédiatement. Le jour J, je joue quelques morceaux après qu’il soit douché et installé dans son fauteuil roulant. Je me suis placée en face de lui, mon but étant de lui offrir un concert « rien que pour lui ».

Il a été très touché par cet intermède musical. Je lui ai procuré un moment de plaisir, hors de la maladie, qui lui était totalement consacré. J’ai cherché par ce geste à donner du sens à cet instant, partagé avec son épouse, et à ce qu’il se sente valorisé, qu’il retrouve ne serait-ce qu’une once d’estime de soi.

Pour son épouse, ce fut un moment de réconfort, de pause, un joli souvenir qui restera dans cette si douloureuse épreuve.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s