À propos

Après un parcours un peu atypique de contrebassiste, prof de formation musicale et de contrebasse, puis vendeuse de pianos, puis aide-soignante, je suis finalement devenue infirmière, et compte bien le rester.

J’ai passé quelques années passionnantes en gériatrie, qui m’ont amenée vers les soins palliatifs. Mais je ne souhaitais plus travailler à l’hôpital.

J’ai pu intégrer une équipe dédiée soins palliatifs en hospitalisation à domicile, où nous accompagnons les patients chez eux, avec leurs proches.

Depuis le temps que ça me turlupinait, j’ai eu l’opportunité de pouvoir jouer de la clarinette  à quelques patients (oui, j’ai oublié de préciser que je joue aussi de la clarinette, ma foi plus transportable que la contrebasse).  De fil en aiguille, avec le concours de mon équipe et son soutien, il m’arrive de plus en plus régulièrement de jouer chez les patients. Soit après les soins, pour le plaisir ou le réconfort, soit pendant les soins , surtout lorsqu’il s’agit d’un soin complexe, anxiogène, ou douloureux. C’est alors plus compliqué à organiser, puisque que je suis avant tout infirmière, avec des soins à réaliser,  mais on y arrive de temps en temps.

Dans tous les cas, ce sont des moments forts, qui ont à chaque fois un impact sur le patient,  son entourage, et les soignants.

J’ai eu envie de partager ces expériences avec vous, qui êtes en train de me lire. Que je connais, ou non, qui êtes soignant, musicien, ami, sensibilisé aux soins palliatifs, ou arrivé là par hasard.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, commentaires, suggestions, je vous lirai et vous répondrai avec plaisir et attention.